De nombreuses entreprises privées serbes ont également leur siège social dans la capitale, témoignant de la diversité de son activité économique. Dans la période de 1961 à 1990, Belgrade a reçu environ 684,3 mm de précipitations par an[12] ; la moyenne a été de 661,9 mm entre 1991 et 2010[13]. En 1905, il devint l'Université de Belgrade[192], l'une des plus anciennes institutions éducatives du pays (le « Collège des professeurs », à Subotica, date de 1689). Le Ve siècle, qui vit la disparition de l’Empire romain d'Occident (476), inaugura pour Singidunum/Belgrade une période d’invasions successives. En 535, sous Justinien, Singidunum fut entouré d’une puissante muraille qui lui assura quelques décennies de relative tranquillité[28]. Visiter Belgrade : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la capitale de la Serbie ? Mais, par le traité de Sistova (1791), Belgrade fut une nouvelle fois restituée aux Ottomans. La Serbie devint indépendante au traité de Berlin de 1878 sous le règne du prince Milan IV Obrenović, qui devint roi de Serbie en 1882 sous le nom de Milan Ier[29]. 16 oct. 2017 - Découvrez le tableau "Belgrade" de David Lazarević sur Pinterest. Voir plus d'idées sur le thème Serbie, Voyage, Voyage en serbie. Ces manifestations conduisirent à l’élection de Zoran Đinđić, membre du Parti démocratique ; il fut le premier maire non communiste de Belgrade depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale[76]. Le système d'enseignement secondaire compte 51 écoles professionnelles, 21 lycées d'enseignement général, huit écoles d'art et cinq écoles spécialisées. At the end of December (1994) the exchange rate was 1 DM = 3 trillion dinars and on January 4, 1994 it was 1 DM = 6 trillion dinars. Des bâtiments importants y furent construits comme le konak de la princesse Ljubica (1829-1831), le konak du prince Miloš (1831-1834), dans le quartier de Topčider, ou encore la cathédrale Saint-Michel (1837-1840). Le district de Belgrade couvre ainsi 3,6 % du territoire de la Serbie et abrite 21 % de la population du pays (hors Kosovo). Mehmed II établit le gros de sa flotte au nord-ouest de la ville, de façon à contrôler les zones marécageuses situées autour de Belgrade et pour empêcher l'arrivée d'éventuels renforts. Trouvez le temps plus ensoleillé autour d'un endroit choisi avec where2go. Le long des rives de la Save et du Danube se succèdent de nombreuses barges (splavovi) qui figurent parmi les lieux les plus appréciés des noctambules[137],[138],[139]. Parallèlement, le quartier informel de Deponija est en fait un bidonville[90] ; en serbe, son nom signifie « la décharge ». Évadez-vous de l'agitation de Belgrade lors d'une excursion de 3 heures en kayak à la grande Île de la guerre. Historiquement, Belgrade est l’antique cité de Singidunum, colonie romaine située dans la province de Mésie. En tant qu’unité territoriale à part entière, la ville de Belgrade est dotée d’un gouvernement municipal autonome. « Belgrade et Semlin sont en guerre. Selon les médias, entre 100 000 et 150 000 personnes défilèrent dans les rues. Un nouveau quotidien distribué gratuitement, 24 sata, a été créé en octobre 2006. Il y a un millier d'installations sportives à Belgrade[150]. C'est particulièrement net dans le cas de l'ancienne ville de Zemun, autrichienne avant la Première Guerre mondiale, et devenue une municipalité urbaine : elle conserve un centre ancien et des bâtiments typiques de l'Europe centrale. Outre ses fonctions économiques, Belgrade devint un important centre culturel. Le 8 janvier 1806, Belgrade fut libérée par les insurgés serbes commandés par Đorđe Petrović, plus connu sous le nom de Karageorges (Karađorđe, Georges le Noir). Un castrum fut édifié à l’emplacement de l’actuelle forteresse de Belgrade. La rue Knez Mihailova fut ouverte à la place d'anciennes rues tortueuses et elle relia le parc de Kalemegdan à la ville ; la Place de la République (Trg Republike) fut créée en 1866. Le 9 octobre 1915, Belgrade fut prise une nouvelle fois par les troupes allemandes et autrichiennes commandées par August von Mackensen ; la bataille avait fait rage plusieurs jours et la ville avait subi de nombreuses destructions[19]. Parallèlement, dans le milieu des années 1950, un courant moderniste s'est développé, qui, aujourd'hui encore, domine l'architecture belgradoise[130]. Les sept autres ont le statut de municipalité « périurbaine » : elles sont situées à proximité de la capitale. ), la localité la plus importante du secteur étant le village de Ripanj qui, en 2011, comptait 10 918 habitants[3]. L'éducation et le système de santé étaient gratuits, et les logements étudiants étaient bon marché[71].. Belgrade vécut les contrecoups de la crise que connut la Yougoslavie. Les meilleures excursions d'une journée au départ de Belgrade selon les voyageurs J.-C., les Scordisques, un peuple celte[24], s’établirent au confluent de la Save et du Danube et y bâtirent une ville fortifiée appelée Singidūn (ces derniers sont un des trois groupes d'une armée gauloise conduite par Brennos, dans le but de piller Delphes, en octobre 278 av. Le musée de l'aviation possède plus de 200 appareils, dont une cinquantaine sont exposés ; certains d’entre eux sont l’unique exemplaire de leur type subsistant au monde, comme le Fiat G.50. On y trouve, par exemple, la rue Knez Mihailova, une voie piétonne commerçante et animée qui conduit jusqu'au parc de Kalemegdan ainsi que le quartier bohème de Skadarlija, avec ses cafés et ses restaurants, ou celui de Dorćol, qui a gardé, dans certains endroits, l'aspect turc du vieux Belgrade. Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. En 2008, selon l'Office de statistiques de la République de Serbie, 53 % des foyers belgradois étaient équipés d'un ordinateur, contre 40,8 % dans l'ensemble de la Serbie, et 47 % des habitants disposaient d'une connexion internet[186]. L’écrivain Ivo Andrić, lauréat du prix Nobel de littérature en 1961, a écrit à Belgrade son œuvre la plus célèbre, Le Pont sur la Drina[109]. Dragutin tenait sa cour à Belgrade ; il fit construire une cathédrale orthodoxe, symbole de la puissance et de la prospérité du nouvel État serbe[33]. La capitale compte en outre 195 écoles primaires (élémentaires) et 85 établissements d'enseignement secondaire. Palilula, mi-urbaine mi-faubourienne, se caractérise par sa diversité aussi bien géographique que fonctionnelle ou sociologique. Les deux stades les plus importants pour cette discipline sportive sont ceux de ces deux clubs, le stade de l'Étoile rouge (surnommé « Marakana » pour sa capacité originelle de 110 000 spectateurs, en référence au Maracanã) et le Stade du Partizan[154]. En 896, les Magyars s’emparèrent de Belgrade. En 1818, Kragujevac, et non Belgrade, fut choisie comme capitale de la nouvelle Principauté de Serbie[49]. Au cours du XIVe siècle, les Turcs firent leur entrée dans cette partie des Balkans. J.-C.) ; cette cité, fondée en 298 av. C'est le cas de la municipalité de Čukarica, qui, outre une partie de la ville de Belgrade proprement dite, comprend des « localités urbaines » (en serbe : Градска насеља et Gradska naselja, communément appelées « villes ») comme Ostružnica (4 132 hab. The top attractions to visit in Belgrade are: What are the best outdoor activities in Belgrade? En 1717, le prince Eugène de Savoie conquit la ville à nouveau. Le 28 juin 1914, Gavrilo Princip, un anarchiste serbe né en Bosnie assassine à Sarajevo l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône impérial d’Autriche-Hongrie. Que ce soit pour prendre un verre autour de son immense bar sur fond de DJ set ou tester sa cuisine gourmande aux influences slaves et italiennes autour de ses grandes tables. En revanche, dans les années 1990, Belgrade, comme le reste du pays, fut gravement touchée par l'embargo international sur le commerce. En 1799, pour calmer l’agitation qui secouait son empire, le sultan Sélim III autorisa le retour des janissaires dans le pachalik de Belgrade. L'un des lieux les plus célèbres pour les événements culturels alternatifs de la ville est le SKC (Centre Culturel des étudiants), situé juste en face de la tour Beograđanka. La ville est située le long du corridor paneuropéen X[203]. En 1096 et en 1147, les Croisés, en partance pour la Terre sainte, passèrent à Belgrade. En 1440, le sultan Mourad II, conscient de l’importance stratégique de Belgrade pour la conquête de l’Europe centrale, à la tête de plus de 100 000 Turcs, mit une première fois le siège devant la cité mais la ville résista[36],[37]. Historiquement, Belgrade est l’antique cité de Singidunum, colonie romaine située dans la province de Mésie. En 1807, le Praviteljstvujušči Sovjet (gouvernement serbe) se réunit à Belgrade et, en 1811, les ministres s’y établirent. et celles de Mladenovac (53 050 hab. Le voyage par autocars est aussi un moyen rapide et efficace de se rendre dans chaque ville du pays. La ville proprement dite, dans ses limites actuelles, couvre une superficie de 359,96 km2, et, si l’on y ajoute l’ensemble de sa zone métropolitaine, c'est-à-dire le district de Belgrade, 3 222,68 km2. En 86, Domitien, dans le souci de renforcer les frontières de l’Empire contre les Daces, fit de Singidunum le lieu de cantonnement de la Legio IV Flauia Felix. En 2008, la ville dispose d’un club gay et de quelques cafés gays ou ouverts aux gays ; ils sont situés dans le centre de la capitale[148]. Belgrade est également une ville marquée par la littérature. Pyramide des âges de la ville de Belgrade, Répartition de la population par nationalités dans la, Répartition de la population par confessions dans la, La version du 18 décembre 2008 de cet article a été reconnue comme «, Premier et second soulèvements serbes contre les Turcs, Première Guerre mondiale et entre-deux-guerres, « Le fleuve, large et profond, a des vagues comme la mer », « Après avoir promené son ruban de lumière autour de Semlin (, « La ville (Belgrade), semblable à toutes les villes turques, descend en rues étroites et tortueuses vers le fleuve. Le port de Belgrade, situé sur le Danube, permet l'approvisionnement en marchandises de la ville[204]. Le cœur ancien de la ville de Belgrade est constitué par la municipalité de Stari grad, qui, en 2011, comptait 48 061 habitants[3] ; il est organisé autour de la Place de la République et de Terazije. Dans le domaine des télécommunications, on peut signaler Telefonija, Pupin Telecom et Telefonkabl et, à la jonction de l'électronique et des télécommunications, on peut citer la société Iritel[168] ; Informatika, quant à elle, est spécialisée dans l'ingénierie de systèmes d'information[169]. Par son histoire, Belgrade, au moins depuis la présence romaine et particulièrement du fait de la longue présence ottomane, a souvent joué un rôle de ville frontière et de lieu de rencontre entre les civilisations. Cette démission mit un terme à ce qu’on appelle familièrement la Révolution des bulldozers. En 1403, Stefan Lazarević, le fils du prince Lazar, fut autorisé à faire de Belgrade la capitale du despotat. Des localités résidentielles, de l'autre côté du Danube, comme Krnjača et Ovča, ont également été intégrées dans la zone métropolitaine de la capitale serbe. L’empereur Aurélien transféra alors les légions sur la rive sud du Danube et réorganisa la région en créant la province de Dacia Ripensis (la « Dacie de la rive »). Les 17 municipalités de Belgrade, quant à elles, disposent d'un président et d'une assemblée[79] et, comme dans le reste de la Serbie, elles sont elles-mêmes divisées en communautés locales (en serbe : Месна заједница et Mesna zajednica), qui dans Belgrade intra muros recoupent généralement (mais pas toujours) les quartiers de la ville et qui, dans les faubourgs, correspondent souvent à des villages ; ces communautés sont gouvernées par des « conseils » (en serbe : савети et saveti) élus tous les quatre ans aux élections locales et dotées d'un président. En 1182, les Hongrois, de nouveau, saccagèrent la ville mais, dès 1185, les Byzantins la récupérèrent par la négociation. L’historien Dušan T. Bataković commente ainsi la portée de cette période pour la ville : « La signification de Belgrade dans l’histoire serbe ne fit qu’augmenter à mesure que se rapprochait la chute du régime du despotat serbe. En plus de la Bourse, la ville est le siège de la Banque nationale de Serbie, qui veille à la stabilité financière du pays. De nombreuses entreprises de la capitale serbe travaillent également dans le domaine de l'agroalimentaire et des boissons, comme Imlek, pour les produits laitiers[170], et Bambi Banat, dans le domaine de la pâtisserie et des produits surgelés[171] ou Centroproizvod[172] ; BIP Beograd fabrique de la bière mais vend aussi une eau minérale commercialisée sous la marque Skadarlija[173], tandis que la société Navip, qui a son siège à Zemun, propose des vins et des spiritueux[174] ; la société Coca Cola HBC-Srbija, qui a son siège à Belgrade, est la filiale serbe de The Coca-Cola Company[175]. Belgrade compte de nombreux théâtres, parmi lesquels on peut citer le Théâtre National, le Théâtre dramatique yougoslave, le Théâtre Zvezdara et l’Atelier 212. Ville militaire, Singidunum/Belgrade connut un important développement. Le pont de Pančevo, qui franchissait le Danube, fut ouvert à la circulation en 1935. Belgrade (en serbe cyrillique : Београд ; en serbe latin : Beograd) est la capitale et la plus grande ville de Serbie. En 1995, Emir Kusturica a remporté la Palme d'or pour son film Underground. Semlin (Zemun), première ville de la Hongrie, brille de l’autre côté du Danube avec toute la magnificence d’une ville d’Europe ; les clochers s’élèvent en face des minarets »[15]. Parmi les écoles élémentaires, quinze sont spécialisées dans les arts et quatre sont réservées aux adultes. Dans le même Stari grad se trouvent aussi la Place Nikola Pašić, avec les bâtiments du Parlement de Serbie et le Novi dvor, résidence officielle du Président de la République de Serbie. Néanmoins, sous son règne, le despotat tomba presque entièrement entre les mains des Ottomans. Un lac de 4 km de long. À la suite des élections locales serbes du 11 mai 2008, l’Assemblée de la ville de Belgrade était composée de la manière suivante : Le 8 août 2008, Dragan Đilas, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, est devenu le 73e maire de Belgrade[85], avec une majorité composée de la liste Pour un Belgrade européen (ZEB), prolongation de la liste Pour une Serbie européenne qui a remporté les élections législatives serbes de mai 2008, du Parti libéral-démocrate, du Parti socialiste de Serbie, du Parti socialiste de Serbie et de Serbie unie. En tant que capitale de cette nouvelle Yougoslavie, la ville connut un important développement industriel[19]. Des banques internationales, comme la Société générale[180], sont installées dans la capitale. Le musée présente également les épaves d’avions américains de l’OTAN abattus dans les années 1990 ; on peut y voir, notamment, un avion furtif d’attaque au sol F-117 abattu par les forces yougoslaves.