L'Italie du Sud : Lombards, Byzantins, Sarrasins et Normands, Création de deux pôles indépendants (774 – 849), L'Italie entre l'Empire romain germanique et l'empire d'Orient (, Renouveau de l'Église, querelle des Investitures, première croisade (1000-1100), Renouveau économique et émergence des villes (, Les communes, le Royaume de Sicile (1100-1250), Restauration avortée de l'Italie byzantine, L’apogée du Moyen Âge, la crise de 1300, les Seigneuries (1250-1492), Bernard Germain Étienne de La Ville de Lacépède, Katherine Ludwig Jansen, Joanna H. Drell, Frances Andrews, Liste des ducs puis princes lombards de Bénévent, territoires appartenant à l'Empire byzantin, séparation des Églises d'Orient et d'Occident, Histoire des communes lombardes depuis leur origine jusqu'à la fin du, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Italie_médiévale&oldid=175664483, Article avec une section vide ou incomplète, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. - Haut moyen-âge Cette situation était celle de tous les rois barbares établisdans l'Europe o… Voir plus » Henri II du Saint-Empire. ; 827 : les Arabes envahissent la Sicile Les Ottoniens leur accordent des droits collectifs comme la chasse, la pêche ou la pâture. Wala, frère d'Adalard devient son tuteur. Après une décennie au cours laquelle elle respecte l'autorité byzantine, Naples rompt son allégeance à Constantinople et, même, commence à battre sa propre monnaie. La politique byzantine,qui ne faisait que le tolérer, détermina sa ruine. C’est à cette époque que s’élèvent, d’une voix forte, les protestations contre la corruption et les turpitudes du pape. Ailleurs, l'agriculture reste dominée par la triade méditerranéenne du blé, de la vigne et de l'olivier. Le 25 février 493, Théodoric vainc Odoacre et devient roi des Ostrogoths. C’est aux alentours de 1150 que débute la rivalité entre les Welfs et les Hohenstaufen, connus en Italie comme les Guelfes et les Gibelins. La bataille navale tourne à l'avantage des Normands et Jean Doukas est capturé. Le comte palatin est un titre de comte impérial carolingien ou du Saint-Empire romain germanique. Le fils aîné survivant de Louis, Lothaire Ier devient empereur et souverain des Francs. Il signe l’edictum de beneficiis le 28 mai 1037[7]. souhaitée]. L'Italie subit l'invasion des Wisigoths au Ve siècle et Alaric Ier assiège Rome en 410. Vers le royaume d'Italie [modifier | modifier le code] La population du royaume, en 1838, se compose de 4 650 368 individus dont 524 633 sur l'île de Sardaigne [7]. Parfois on y inclut du lard ou de la viande[3]. Elle se termine seulement en 999 lorsque l'empereur Othon III choisit comme pape Sylvestre II. L'Église, et notamment le Pape, joue un rôle politique important depuis le règne de Constantin qui a essayé de l'inclure dans l'administration de l'Empire. La papauté s'était émancipée des tutelles lombarde et byzantine, mais devait désormais composer avec Charlemagne qui était parfaitement capable d'étouffer ses velléités, car les forces papales étaient faibles et peu fiables, comme en témoigne la tentative d'assassinat de Léon III par des proches du pape précédent. Le Regnum Sardiniae et Corsicae (« royaume de Sardaigne et de Corse ») est créé en 1297 par le pape Boniface VIII afin de résoudre les conflits entre les maisons d'Anjou et d'Aragon au sujet du royaume de Sicile, conflits déclenchés par les fameuses Vêpres siciliennes.C'est donc un royaume de compensation, attribué à Jacques II le Juste d'Aragon. Il envoie ses généraux Michel Paléologue et Jean Doukas avec des troupes et de grandes quantités d'or pour débarquer dans les Pouilles. Le pouvoir byzantin étant fortement menacé, et avec lui le commerce dans l'Adriatique, l'empereur de Constantinople recherche une alliance avec Louis II. Ils doivent combler l'absence de pouvoir étatique en satisfaisant les besoins essentiels (par exemple, la nourriture pour les nécessiteux) ou en défendant Rome des incursions lombardes. Une évolution économique s'amorce au Xe siècle. En 774, à la demande du pape, les Francs envahissent le royaume lombard, prennent la capitale Pavie et finalement assujettissent les Lombards. Le thème des cités-États italiennes au Moyen Âge est en même temps classique et très complexe, et l'on peut ajouter que ce n'est pas un thème à la mode dans notre historiographie – qui néanmoins se concentre très souvent sur l'histoire des villes. Le Moyen Age italien Les Lombards Les Carolingiens et l'Italie Essor des communes La prospérité italienne La présence espagnole en Italie Autriche et France en Italie Le Risorgimento Les révolutions de 1848 Garibaldi et Cavour Le royaume d'Italie : 1861 L'Italie et la 1ère guerre mondiale Mais bientôt l'expédition piétine : Michel Paléologue est un brillant général mais un piètre diplomate et son arrogance lui vaut des inimitiés qui ralentissent la campagne : il est rappelé à Constantinople. Toutefois les domaines agricoles de l'époque romaine ne disparaissent pas mais produisent le surplus agricole vendu aux villes. Histoire d'Italie pendant le Moyen Âge: Tome premier-[troisième]. La résistance fut faible face à une nouvelle invasion germanique en 568, celle des Lombards dirigés par Alboino. Cette reprise du commerce est attesté par un document du début du Xe siècle, l’Honorantiae civitatis Papiae, qui nous informe que les marchands et financiers de Pavie entretiennent des rapports avec leurs homologues transalpins mais aussi avec des Anglais. Pendant la deuxième moitié du Xe siècle, l'influence de l'Italie byzantine prédomine à Rome où la papauté et l'aristocratie entretiennent des rapports étroits avec les empereurs d'Orient. 27 avr. Ravenne devient la capitale. Des métayers exploitent les terres de l’Église, de la noblesse ou de petits propriétaires locaux, en échange de travaux, d'argent ou de dons en nature (sistema cutense). Charlemagne avait annoncé la partition de son empire en 806 : le royaume Lombard et Franc ainsi que la Bavière et l'Alémanie reviennent à son fils Pépin d'Italie. En 489, l'empereur Zénon décide de faire quitter la région du Danube aux Ostrogoths, un peuple fédéré, pour les faire aller en Italie. C'est elle qui choisit le Prince. L'âge des communes Les origines des communes. Composition du jury: Professeur Étienne Hubert (ÉHESS Paris) ;Professeur Sauro Gelichi (Università Ca’ Foscari di Venezia) ;Professeur Paul Arthur (Università del Salento) ;Professeur François Bougard (Université Paris Ouest Nanterre La Défense). Ce document a été mis à jour le 14/12/2011 ... Du Moyen-Age et la Renaissance aux guerres napoléoniennes. Le conflit, qui a duré près de deux décennies, a ravagé le pays, conduisant à une grave crise démographique, économique, politique et sociale. Quand il en fut maître par labataille de Vérone (489) et le meurtred'Odoacre (493), Théodoric fut aux prisesavec les mêmes difficultés : il ne put ni obtenir de Constantinopleles titres pour fonder un gouvernement régulier et jugé définitifpar ses sujets romains, ni s'entendre avec l'Eglise, seule puissance restéedebout. Histoire - Préhistoire en Italie - Anciens peuples italiques - Phéniciens et grecs - Italie romaine - Haut moyen-âge - Bas moyen-âge Histoire d'Italie. Après l'invasion lombarde, les Papes (comme le pape Grégoire Ier) sont formellement des sujets de l'empereur d'Orient en recevant un léger soutien de Constantinople. Le pouvoir normand dans ce qui avait été les territoires byzantins, provoque, bien évidemment, la colère de Byzance qui tentera, le siècle suivant, de reconquérir son autorité en Italie du Sud. Qu'appelle-t-on guerre folle? Classiquement, les données de 476 marque la transition de l'Antiquité au Moyen Âge. À Paris sont échangés les draps venus de la mer du Nord, le blé cultivé dans le royaume… • Enfin, la ville jouit aussi d'une réputation culturelle, avec la création de l'université de la Sorbonne sur la rive gauche de la Seine. Classiquement, les données de 476 marque la transition de l'Antiquité au Moyen Âge. Un mois plus tard, les Sarrasins débarquent à nouveau pour une nouvelle invasion. Conrad est contraint de céder aux feudataires mineurs ce que le Capitulaire de Quierzy avait donné aux majeurs : l’hérédité. La culture latine a dans une certaine mesure été préservée par l'Église, aussi bien par le monachisme, que par la création d'un pouvoir temporel dans le centre de l'Italie, avec Rome et les États de l'Église. Une mosaïque de peuples sont présents sur la péninsule italienne à la préhistoire. La dernière modification de cette page a été faite le 26 septembre 2020 à 08:35. Ravenne, siège du gouvernement, devient le centre d’une intense activité édilitaire (Palatium, Saint-Apollinaire-le-Neuf, mosaïques…). Sa puissance contrecarrait déjà les ambitions de papes comme Adrien Ier, dont l'interprétation quelque peu idéalisée de la donation de Pépin (confirmée en 774 par Charlemagne) étendait théoriquement l'autorité papale bien au-delà des territoires qu'il contrôlait effectivement, allant jusqu'en Istrie et en Corse et impliquant l'indépendance des états pontificaux. L'Italie byzantine n'est pas non plus à l'abri de cette violence endémique, ce qui favorise l'aspiration à l'indépendance des cités portuaires byzantines comme Gênes, Naples et Venise qui se rapprochent de plus en plus de la noblesse lombarde et de la papauté, dont elles partagent la langue, la tradition latine et le rite latin religieux (contrairement à un préjugé répandu qui les considère comme « grecques » en raison de leur allégeance à Constantinople). Ses successeurs n'auront pas la même importance. Les byzantins ont conservé une grande partie de l'Apulie et la Calabre et les ducs lombards du Sud ont été tenus à distance de la politique de Pavie pendant un siècle, la situation étant exacerbée par la perte du pouvoir centralisé des Lombards dans le Nord. De l’autre, se présente une grande chance : l’ordre de Cluny qui se nourrit seulement des dons des feudataires mais qui propose des hommes de grande autorité morale, de grande culture et dotés de bonnes capacité politiques et administratives.Plus tard, les Chartreux et les Cisterciens vont porter toute leur attention à la vie solitaire et à la contemplation, et ces ordres se répandent comme une tache d’huile. Louis va à Rome en 872 et est relevé de sa promesse par Adrien II le 28 mai 872. Histoire Italie Moyen age Niveau difficile (43% de réussite) 15 questions - 13 joueurs Quiz sur le royaume qui a dominé la péninsule italienne à partir du VIe siècle sans jamais la conquérir entièrement. (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); A partir de 493, le royaume Ostrogoth réalise à nouveau l'unité politique de l'Italie, mais celui-ci ne survécut pas suffisamment pour voir émerger un processus de formation de la « conscience nationale italienne » contrairement à ce qui se passa dans d'autres régions d'Europe. Il maintient dans leur fonction le personnel administratif romain et donne la liberté de culte aux chrétiens. 1812-1870: vers la construction d'un Etat italien. Au VIIIe siècle, ... Nord deux admirables campagnes, aboutirent, en 1797, à la fondation de la république Cisalpine, qui devint en 1806 le royaume d'Italie. La domination de Théodoric se caractérise par une continuité dans les hiérarchies sociales et dans le rôle de l'aristocratie sénatoriale. En 1158, les dernières troupes byzantines quittent l'Italie. En réponse, Adelchis fait prisonnier l'empereur alors qu'il se trouvait dans le château de Bénévent. Milan est détruite en 1162. Les habitants de Gaète reçoivent leurs premiers hypati impériaux au moment de la guerre civile du Bénévent. ; 490 à 552 : royaume ostrogoth d'Italie. C’est seulement son fils, Roger II de Sicile qui devient roi du Royaume normand de Sicile, un État de dimensions très importantes en Italie. Le mouvement communal commence vers 1030 à Crémone. L'Italie méridionale, à l'exception de l'Apulie, l'actuelle Calabre, et de la Sicile font également partie des deux duchés lombards semi-indépendants, le duché de Spolète et le duché de Bénévent. 490 à 552 : royaume ostrogoth d'Italie. Bernard se révolte et rassemble les nobles mécontents. Les Lombards formèrent un Royaume, ils occupèrent la majeure partie de l'Italie du nord, appelée Lombardie Majeure, et une grande partie du sud de l'Italie. Théodoric qui a vécu longtemps à Byzance est généralement considéré comme un Germain romanisé et il gouverne l'Italie par l'entremise de personnels romains. Le XIe siècle voit l'émergence, encore timide, de l'activité commerciale, particulièrement sur les mers. Les grands propriétaires qui y résident disposent d’un important pouvoir d’achat. Malgré le développement de l’économie, on trouve quand même à la tête de ces associations, des militaires et des petits aristocrates qui avaient lutté pour obtenir la succession héréditaire de leurs fiefs. À titre de comparaison, on en compte alors 224 en France [réf. Le Moyen Âge et la création des États pontificaux. De cette lignée a donné naissance au célèbre chef Alberico Barbian. Le Royaume de Provence (ou royaume de Basse-Bourgogne ou Bourgogne Cisjurane) était un État féodal qui a existé au X e siècle. La ville de Bari qui avait été la capitale de l'Italie byzantine pendant des siècles avant l'arrivée des Normands, accueille Manuel Ier Comnène en libérateur et les habitants détruisent la citadelle comme un symbole haï de l'oppression normande. Histoire Mais, en fait, par les modifications qu'il apporte à l'Édit de Rothari, il se reconnaît lui-même comme le roi Lombard légitime. Si les vénitiens ont possédé l'Istrie et la Dalmatie (qui d'ailleurs faisaient partie du royaume d'Italie avant le décret du 14 octobre 1809), les Provinces illyriennes allaient bien au delà : englobant en plus, la Carniole, une partie de la Carinthie, les territoires de l'ancienne république de Raguse et la Croatie. Après la mort de Charlemagne (814), l'empire se désintègre rapidement et l'équilibre créé grâce au charisme de l'empereur ne résiste pas à la faiblesse de ses successeurs. Du Moyen Âge à la Révolution. Si, à la fin du Moyen Age et de la Renaissance, malgré le haut niveau culturel des deux périodes les petites puissances italiennes ne pourront pas faire face à la menace constante de la domination étrangère. En 1155, l'empereur romain d'Orient, Manuel Ier Comnène tente de restaurer l'Italie byzantine. Voir plus d'idées sur le thème Italie, Langue italienne, Royaume de naples. Le commerce avec la France redonne vie à Plaisance et à Lucques. La présence franque est de peu d’effets sur les politiques et les cours locales, pas plus que sur les structures sociales où les règles dirigeant la vie politique. *ADULA, né vers 800-10, morte ap. En réponse, Léon IV entreprend en 847 la construction de la Civitas Leonina au Vatican. Plus tard, le 25 décembre 800, Charlemagne est couronné empereur d'Occident par le pape, s'instituant ainsi héritier de l'Empire romain d'Occident, et s'affirmant l'égal occidental de l'Empire romain d'Orient (que nous appelons « byzantin » depuis 1557). Chacun des deux, le pape et l’empereur, voulaient qu’une et une seule personne puisse gérer ces évêchés, qu’ils soient absorbés dans leurs charges. Les républiques maritimes sont des cas particuliers de l’ensemble de ces villes. 2. Quelles furent les conditions du traité d'Arras ? Le Moyen Âge et la création des États pontificaux. Royaume d'Italie. Seuls, les Byzantins étendent leur territoire durant cette campagne. L'âge des communes Les origines des communes. Après sa mort en 810, l'Italie revient à son fils naturel Bernard (octobre 812)[4]. À cette époque, les côtes du sud de l'Italie subissent les attaques des pirates sarrasins contre lesquels Sicard guerroie constamment. En 801, les patriciens siciliens donnent le pouvoir à Anthimus, le duc de Naples. Les Lombards conquièrent rapidement une grande partie de la péninsule, établissent un royaume avec pour capitale Pavie et divisé en une série de duchés. Aux IXe et Xe siècles, on assiste à l’effacement progressif du pouvoir impérial et à la montée en puissance des élites urbaines et des pouvoirs communaux. Se déplacer au Moyen-Age Le Moyen Âge est l'époque de l'époque située entre l'Antiquité et l'époque moderne, soit «grossièrement» entre 500 et 1500 ans après Jésus-Christ. Les églises construites après 600 sont de petites dimensions bien que richement décorées. La population des villes est essentiellement composée de marchands et d’artisans qui côtoient les pauvres, souvent déracinés et dépendant de l’Église. En 840, après une brève période pendant laquelle elle est assujettie aux Francs de Lothaire Ier, les Napolitains élisent Serge I, leur magister militum. Le royaume d'Odoacre. ; 508 : Choix de Paris comme capitale du royaume des Francs. Les villes italiennes posent problème quant à leur gouvernement. Il en appelle à foi chrétienne des chevaliers pour qu’ils cessent de se faire la guerre entre eux et pour qu’ils aillent à Jérusalem pour la sauver des Fatimides, alors que les Turcs Seldjoukides s’étaient fortement implantés au cœur du califat des Abbassides et que d’autres turcs, appelés les Roumi s’étaient installés aux portes de Constantinople. Adelchis contraint Louis à promettre de ne plus jamais rentrer dans Bénévent avec ses troupes et chercher vengeance pour sa détention. Là même, la coexistence de l'empereur et du maître des milices (généralement barbare) et la supériorité de fait de celui-ci sont communes au ve siècle. La dernière modification de cette page a été faite le 17 octobre 2020 à 20:11. Couronné roi à l’âge de 4 ans en 781, il règne sous la tutelle d'Adalard de Corbie. Plus tard, dans le sud, ces sont les Normands qui les chassèrent. De taille modeste, les villes italiennes de la fin du Xe siècle, le plus souvent d’origine romaine, sont entourées de murailles. En 1866 le Royaume d'Italie participe à la Guerre austro-prussienne aux côtés du royaume de Prusse contre l'empire d'Autriche. Histoire d'Italie pendant le Moyen Âge: Tome premier-[troisième]. Après la victoire des Italiens et des Prussiens, Venise est annexée au royaume d'Italie, suivie par Rome, avec la Guerre franco-allemande de 1870. Dès lors, la péninsule perd définitivement son unité politique, pour de nombreux siècles, jusqu'à l'unification de 1861, bien que, entre temps, il y eut plusieurs tentatives d'établir un royaume indépendant. - Phéniciens et grecs La densité, une des plus fortes d’Europe, est de 274 individus au mille carré. La prise du duché de Bénévent par Charlemagne aurait complètement enclavé dans son empire les territoires pontificaux, mais l'empereur franc y renonça, probablement pour garder de bonnes relations avec la Papauté. Ses tentatives pour punir Adelchis ne sont pas couronnées de succès. En 812, les By… 5. On observe là, la séparation … Les régions du centre et du nord, qui restent sous contrôle byzantin (le Latium actuel et la Romagne) reliées par un étroit corridor vers l'Ombrie, auxquelles s'ajoute la Ligurie, deviennent l'Exarchat de Ravenne. L’agriculture reprend, la monnaie est contrôlée et les échanges commerciaux se développent. La population du royaume, en 1838, se compose de 4 650 368 individus dont 524 633 sur l'île de Sardaigne [7]. Les successeurs d'Adelchis se montrent faibles et la principauté de Bénévent décline exactement au même moment où Salerne fait de même. Traditionnellement, le Moyen Age est une période de l’histoire européenne qui s’étend de 476, date de la chute de l’Empire romain d’Occident, à 1453 date de la prise de Constantinople par les Ottomans et de la fin de l'empire romain d'orient. 810. 27 avr. Le territoire est divisé en deux grandes zones d'influence: l'une byzantine et l'autre lombarde qui reste largement dominante. Les seigneurs de l'Italie du Sud changeant constamment d'alliances, le successeur de Guaiferio, Guaimar Ier, combat les Sarrasins. Royaume d'Italie (la) Regnum Italiae 888–1024. Voir plus » Comte palatin. Dans la situation politiquement instable qui suit la chute de l'Empire d'Occident, l'Église représente souvent l'unique institution stable et l'unique source de transmission des connaissances. Cette situation était celle de tous les rois barbares établisdans l'Europe o… ; 508 : Choix de Paris comme capitale du royaume des Francs. Nommez les rois qui prirent part aux guerres d'Italie. En 1176, les communes, alliées de la Ligue lombarde, battent les troupes de l’empire germanique à Legnano. ... Du Moyen-Age et la Renaissance aux guerres napoléoniennes. Adelchis relâche Louis pour qu'il puisse les combattre. Le palais royal et la cathédrale deviennent les lieux du pouvoir. Elle autorisale roi des Ostrogoths, Théodoric,à s'établir en Italie. En 774, à la demande du pape, les Francs envahissent le royaume lombard, prennent la capitale Pavie et finalement assujettissent les Lombards. Durant le Moyen Age, ce fut plutôt une longue période sombre et agitée. Byzance s'est maintenue sur quelques territoires dans le sud de la péninsule jusqu'au XIe siècle. Les débuts du royaume, soucieux de se réclamer de l'ancienne Rome, voient l'Italie engagée dans une série de guerres coloniales en Libye, Somalie, Éthiopie et Érythrée. Les villes se coalisent pour lutter contre certains envahisseurs, il y eut celles qui firent alliance avec l’empire germanique et celles qui s’allièrent avec les Etats pontificaux. L'or doit servit à obtenir l'appui de l'empereur Frédéric Barberousse qui est hostile à la présence normande en Sicile et qui se trouve à ce moment au sud des Alpes. À cette époque les musulmans arabes multiplient les razzias sur les côtes de l'Europe, en 846, ils remontent le Tibre, envahissent Rome et pillent la basilique Saint-Pierre en s'emparant de l'or et de l'argent qui s'y trouvent. Les évêques sont souvent des intermédiaires entre les villes et le pouvoir, à la personnalité brillante, comme Ennodius de Pavie. En 1059, le Normand Robert Guiscard établit un pacte avec le pape Nicolas II dans lequel il se déclare formellement son vassal, obtenant en échange le titre de duc d’Apoulie, de Calabre et de Sicile (il faut ajouter aussi le Basilicate, une partie de la Campanie). ; 535 à 540 : reconquête byzantine de l'Italie par Bélisaire; 568 à 774 : royaume et duchés lombards; 774 : Charlemagne devient roi des Lombards; 800 : Sacre de Charlemagne. L'Église joue un rôle croissant, non seulement religieux, mais également économique et social.