Elle ne contribue pas à rationaliser son utilisation. Gu�m��4�̲�Q�S�уњ�'� PC�ͷ7�r��c_�����������A�v�t��Q�� ߚ> 22Une forte pression économique sur la demande. La politique de l'eau potable et de l'assainissement en Tunisie a permis au pays d'atteindre le plus haut taux d'accès à l'approvisionnement et à l'assainissement de l'eau parmi les pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, grâce à sa politique en matière d'infrastructures. Elle sera assurée par 83 stations d’épuration. Mais elle n’est que de 2 mois sur la marge sud du Tell. Elle dépasse 1 700 mm pour le tiers méridional du pays. et Majel-s (citernes d’eau pour l’eau de pluie) à Sfax en Tunisie AliBennasr&ÉricVerdeil Flux n° 76/77 Avril - Septembre 2009 pp. Son apport moyen est évalué à 1 milliard de m3/an. Elle se trouve favorisée par les effets conjugués de plusieurs paramètres climatiques parmi lesquels nous citons : 6L’ensemble de ces facteurs est de nature à favoriser une ETP élevée (figure 2). 44; 8. La pluie ne couvre que 2 à 5 % de l’ETP (Hénia, 1993). L’excédent atteint, dans les stations les plus favorisées (Aïn Draham, El Feïja), 400 mm / an, et le taux de couverture de l’ETP par la pluie est de 140 %. Le fait que l’eau ne soit pas payée par l’usager à son juste prix entraîne une faible efficience de son utilisation. 273; 6. 217, avenue Habib-Bourguiba, 7200 Bizerte,Tunisie.Téléphone +216 72 443 859 Hygiène et assainissement. 1,694 people like this. KAS-SIGMA - L’eau en Tunisie, entre enjeux stratégiques et qualité de vie des citoyens . See more of Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie on Facebook. Les 3/4 des ressources en eau de la Tunisie sont renouvelables, 58 % de ces ressources sont constituées par des eaux de surface très tributaires du climat. Le rayonnement reçu au sol est en moyenne de 400 à 500 cal / cm. les ressources en eau de la tunisie ..... 17 mme. Politique de l'eau en Tunisie: Réalisations et inquiétudes . Le secteur agricole est le plus gros consommateur d’eau (82 % du volume global) et il le restera encore pendant longtemps. de l’eau en Tunisie Surmonter les défis de la participation du secteur privé Tunis, 9 Juin 2014 Céline Kauffmann, Coordinatrice OCDE du projet Responsable adjointe de la Division de la Politique Réglementaire Aziza Akhmouch, Chef du Programme sur la gouvernance de l’eau, Division du développement Régional, OCDE 1 Figure 6.Évolution des évaluations des ressources en eau en Tunisie. En hiver, par contre, les valeurs moyennes de l’ETP se situent entre 1 et 2,2 mm/jour et varient peu à l’échelle spatiale. Au sud de la Dorsale, soit dans les 2/3 du territoire tunisien, la saison humide ne se manifeste pas tous les ans comme dans le Tell. Pour les eaux de surface, la prospection de nouvelles ressources nécessitera par l’amélioration de la connaissance des caractéristiques hydrologiques régionales, l’affinement des évaluations déjà effectuées et l’exploitation de petits et moyens bassins versants insuffisamment observés. Elle est à la limite de la pénurie. À l’échelle annuelle, l’humidité de l’air est supérieure à 70 % dans le Tell septentrional, le Cap Bon, le littoral de la Tunisie centrale et dans la région de Jerba et de Zarzis. secteur de l'eau en Tunisie « PSP : l’expérience marocaine » Ahmed Benaddou Maroc abenaddou@onee.ma Tunis, 5 mars 2014. L’eau est utilisée pour l’irrigation en intensif essentiellement, mais aussi pour l’irrigation d’appoint. DE L'EAU EN TUNISIE par Sébastien Treyer* Pour orienter les politiques nationales de l'eau, le débat mondial sur sa gestion cherche à anticiper des enjeux déterminants à long terme : renforcer la capacité d'adaptation des pays face à la rareté de l'eau et à la nécessité de la gestion de la demande. Quelles sont les régions et les saisons qui vont être marquées par l’intensification de la sécheresse ou de l’humidité ? 33 Q5. panel ii : l’importance d’une gestion durable de l’eau La surexploitation de ces nappes a entraîné, dans les régions côtières, une baisse excessive de leur niveau et une salinisation des eaux suite à l’intrusion marine, altérant ainsi la qualité chimique des eaux. Il est très important de ne pas mélanger de l’eau fraîche avec de l’eau résiduelle dans ces contenants. Ce 1. Au nord, certains cours d’eau comme l’oued Mellègue, l’oued Tessa, tous les deux affluents de la Medjerda, et l’oued Jerabï, affluent du Miliane, charrient des eaux dont le résidu sec peut dépasser 3 g / litre. mr. rachid khanfir, aed, tunisie. About See All. 104; 51. endstream endobj 165 0 obj <>>> endobj 166 0 obj <>/ExtGState<>/Font<>/ProcSet[/PDF/Text/ImageC]/Properties<>/MC1<>>>/XObject<>>>/Rotate 0/TrimBox[560.706 0.0 841.059 595.276]/Type/Page>> endobj 167 0 obj <>stream January 2012; Authors: Abdelkader Hamdane. PLUVIOMETRIE ET RUISSELLEMENT 29 II.1 - … Cependant, vous pouvez consulter le «Guide de traitement de l’eau en milieu hospitalier» (référence n° 1) pour des renseignements supplémentaires concernant les autres normes (ex. À l’image de la région méditerranéenne, le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie), vaste espace de 3 254 000 km 2, est écologiquement … En 1996, 67 millions de m3 ont été injectés. Une gestion intégrée des ressources en eau en Tunisie 18 mois d’appui au processus, 2015-2016 Kairouan, Tunisie la Contexte La pénurie de l’eau et un pro lème gloal et une réalité urgente dans la région de Kairouan, dans la partie centrale de la Tunisie ou l’agriculture est la source primaire des revenus. Les vents les plus générateurs de dessèchement en Tunisie sont ceux qui soufflent du secteur sud (sirocco) ainsi que ceux qui viennent de l’ouest « gharbi ». Tunisia. L’efficience de l’utilisation de l’eau reste encore faible. Ces eaux sont disponibles à des moments dictés par l’utilisation de l’eau dans le secteur industriel et urbain et non au moment de la demande agricole, posant alors le problème de stockage et de transfert de ces eaux. La collectivité supporte aujourd’hui les frais élevés de la collecte d’une ressource qui reste malheureusement insuffisamment valorisée. Country. Mais cet excédent, dû essentiellement aux crues survenues dans le Centre du pays, n’a pas concerné le Nord qui a enregistré un déficit de 58 % par rapport à sa moyenne. Tunisie – programme d¶alimentation en eau potable en milieu rural (AEPR) BUT DU PROGRAMME : Améliorer le niveau d¶accès à l¶eau potable dans les zones rurales démunies. Dessalement de l'eau de mer, osmose inverse et adoucisseurs d'eau. 23; 8. L’ETP et la pluie se définissent par un régime saisonnier opposé. Problématique L'eau douce en Tunisie est une ressource rare, inégalement répartie, et de plus en plus consommée et convoitée.Malgré cela, aujourd'hui, l'essentiel des besoins en eau de la population tunisienne est couvert, en grande partie grâce aux aménagements réalisés. Le volume d’eaux recyclées est évalué à 125 millions de m3 / an (1996) provenant de 44 stations de traitement des eaux usées urbaines. Les précipitations moyennes sur le pays, estimées à 36 km 3 /an, sont en raison de l'aridité du climat reprises à 88 % par l'évapotranspiration : 28 % dans les forêts et parcours, 17 % dans les zones humides, 10 % dans les déserts et 33 % sur les … All content in this area was uploaded by Hamza Elfil on Jun 11, 2020 . Les ressources souterraines potentielles, évaluées à près de 2 milliards de m3 (soit 42 % de l’ensemble des ressources en eau) résident dans 185 nappes profondes et 196 nappes phréatiques. BEN BOUBAKER, Habib ; BENZARTI, Zeineb ; et HÉNIA, Latifa. 6405; 120. Par son niveau élevé, la température constitue un facteur favorable à l’évapotranspiration potentielle (ETP). Ils jouent cependant un rôle important dans l’alimentation des nappes souterraines. Le taux global de desserte en eau potable est de 88 %. A la demande du Gouvernement tunisien, la Banque mondiale a mobilisé une équipe d’experts multidisciplinaires pour mener une réflexion stratégique sur le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en Tunisie. «Gouvernance de l’eau en Tunisie: surmonter les défis à la participation du secteur privé» qui vise à être utilisé comme outil aux mains des décideurs politiques. Le Marche De L'environnement En .pdf. 38-50. Vous pouvez suggérer à votre bibliothèque/établissement d’acquérir un ou plusieurs livres publié(s) sur OpenEdition Books.N'hésitez pas à lui indiquer nos coordonnées :OpenEdition - Service Freemiumaccess@openedition.org22 rue John Maynard Keynes Bat. Ces ressources sont inégalement réparties dans l’espace (figure 5). 4Des pluies concentrées en un faible nombre de jours et de longs intervalles secs. 50% des eaux souterraines (Salinité entre 1,5 et 5,0 g/l). Les quantités de pluie reçue en Tunisie sont estimées à 32 109 m3 /an. Dans la quasi-totalité de la Tunisie centrale et la frange littorale du golfe de Gabès, 50 à 70 % des années ne connaissent aucun mois humide. 18Ces ressources en eau de la Tunisie, très modestes et subissant largement les contraintes du climat, sont aussi sous le poids d’une forte pression anthropique. En 1995, la Tunisie recensait près de 8,9 millions d’habitants. La grève générale de Redeyef n’est qu’un petit aperçu de cette crise qui se profile. La JICA s’est intéressée au problème de l’eau en Tunisie depuis 1990, du fait de D'ultrafiltrationla Production De L'eau Potable, Soumise A Des Normes De Plus En Plus .pdf. %%EOF 2Dans cette étude, nous essayons de présenter la problématique des ressources en eau de la Tunisie, en rapport avec le climat et les contraintes socio-économiques, ainsi que les stratégies en matière de ressources en eau. 14La Tunisie du Nord, région la plus pluvieuse du pays, concentre l’essentiel du potentiel en eau de surface (81 %). 96 % des citadins et 52 % de la population rurale ont accès à l'assainissement amélioré. Les principaux utilisateurs de l’eau potable sont les ménages (67 %), mais en volume journalier c’est le tourisme qui, avec un équipement sanitaire complet et ultramoderne, consomme le plus d’eau (560 litres / jour par lit occupé pour 100 litres / jour / personne pour les ménages). C’est l’oued Medjerda et ses affluents qui constitue le plus grand bassin hydrologique du pays et fournit l’essentiel des ressources en eau de surface. À titre d’exemple, l’irrigation localisée traditionnelle (le paysan ne donne l’eau à la plante qu’à partir du moment où celle-ci annonce certains signes de stress hydrique) assure une forte économie de l’eau : 230 m3/hectares. L’évapotranspiration potentielle est très forte en Tunisie. un volet socio-économique qui s’appuie sur la sensibilisation des utilisateurs à la diminution des gaspillages par tarification de l’eau ; un volet technique pour améliorer les techniques d’adduction et de distribution de l’eau afin de réduire les gaspillages et d’encourager l’économie de l’eau ; un volet législatif visant la réglementation de l’allocation et des concessions d’eau afin d’éviter les problèmes de pollution et d’exploitation abusive du domaine public hydraulique. Mais la réalisation de cette stratégie se heurte à des difficultés d’ordre financier, structurel (capacité et cadence de réalisation, manque de spécialisation, de moyens matériels et humains), environnemental (impact des ouvrages sur le réseau hydrographique, sur les nappes et sur les conditions de l’écoulement en aval de l’ouvrage, déplacement de la population, problèmes fonciers). La saison des pluies s’étend en général de septembre à mai. endstream endobj startxref ��Q�ߡ�-9���0[/�T��t�\QO]������jh2|�N����qVL. Ces jours de pluie se regroupent en épisodes pluvieux de courte durée (la durée la plus fréquente est celle d’un jour) séparés par des intervalles secs assez longs. en Tunisie. 1430; 145. Le transfert interrégional de l’eau est de ce fait indispensable pour rééquilibrer la production et les besoins. !wE��ɀ'����AD'ܗγ�u.����Rb�W��s�FY9ϩ{L'�l����H�ӳ����8P���l�S�8���$'������:�sdү��~{{;Ǘy��Yó����n G�Ig2/����(��A>�T��)MhL9ͩ��>SF5]�1��)���l��$�ԧ#� �aQ���!ͧ� �����}]Tu>+�ojz��Ҁ*T�qF�u>)�Q�k^�n�7��FtOS���T���׳���o�xM��YE3�sO Le taux d’urbanisation est passé de 43 % en 1970 à 52 % en 1980 et à 62 % en 1996. 25Le problème majeur qui se pose à la valorisation de l’eau est le problème des pertes et du gaspillage d’eau pour l’utilisation agricole et pour la distribution d’eau potable. On cite à ce propos le cas de la nappe phréatique de Sfax qui est déjà bactériologiquement polluée et impropre à toute utilisation. En dépit d’une politique ambitieuse en matière d’aménagement hydraulique, le pays connaît une situation de stress hydrique et les C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. Les extensions futures nécessiteront des investissements plus importants, des études plus complexes et une technologie plus avancée. August 2013 CITATIONS 0 READS 898 4 authors, including: Some of the authors of this publication are also working on these related projects: Coupled atmospheric dispersion modeling View project doctorat View project Jamel Chahed University of Tunis El Manar 93 PUBLICATIONS 293 CITATIONS SEE PROFILE Abdelkader Hamdane UNIAGRO 33 … Les ressources en eau de la Tunisie : contraintes du climat et pression anthropique. Les ressources renouvelables subissent, elles, les effets d’un climat contraignant et qui risque de le devenir encore plus avec les changements climatiques. Gouvernance de l’eau en Tunisie: étude de cas du gouvernement de Kasserine. ���y�.�C������`1f_��˲�΋9}�4�Q��f��������\�T�hZ.�4�������~���C}eN?��X�e�72i�$ �n�Y?�_@��vW�Gu�Cō!��#z���>g�D�zK}���oՃ�}�)������!=�cY}�^�v49�Z%]Cō�\h��Fb{����=��`c�i��/���eOZ��.��l�� �Ƣl�E�?��{����{ݿ�\B�ev=t$P��Vw�/U�� �h�Е4f㢼qQ ��~����[^֯��(s@�u����$�����w�{�E���,�7m��� t�Q��Š�{������ N��(oaVL�jF�1�zx�4��3I�j�ټf����-��"o�V��/>׼^�����f�@t-������;�� PX`�&әTHL��M��`7ָ��m�btL[��e:�7P]I�(r�n#+r+N0^d�|�S��t5����1� 4�k�1P*��*ZMk����4cp��ߣf. … Ce déséquilibre régional dans la production de l’eau pose le problème de son transfert. Agricultural Cooperative in Montfleury, Tunis, Tunisia. EN TUNISIE REGIONAL 1 Le secteur de l’eau et de l’assainissement en Tunisie En Tunisie, l’eau reste une ressource rare et inégalement répartie sur le territoire. Le développement industriel engendre également des rejets polluants pouvant être très nocifs pour le milieu récepteur (mercure de l’usine de cellulose de Kasserine, chlorure éliminé par les tanneries, déchets des industries de peinture, rejets des huileries, phosphogypse, eaux et boues résiduaires…). Create New Account. %PDF-1.6 %���� En revanche, les régions orientales sont les plus grosses consommatrices d’eau dans les divers secteurs économiques. KAS-SIGMA - L’eau en Tunisie, entre enjeux stratégiques et qualité de vie des citoyens . In Arnould, P., & Hotyat, M. Le secteur touristique consomme au total 6 % de l’eau potable du pays et sa demande augmente assez rapidement avec l’accroissement du nombre de lits occupés. Principaux défis et contraintes des ressources en eau 25 5.1. OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Le secteur de l’eau potable, deuxième consommateur d’eau, n’utilise que 14 % des ressources, mais est prioritaire dans la satisfaction des besoins. Elle concernerait toutes les saisons, mais à des degrés variés. Les ressources en eau de la Tunisie ne sont pas toujours utilisables. La Tunisie est l’un des pays de la Méditerranée les moins pourvus en ressources hydrauliques. En effet, le taux d’exploitation des périmètres irrigués est de 73 % et le taux d’intensification des périmètres existants est de 80 %. 38-50. Analyse des stratégies et prospectives de l’eau en Tunisie – Rapport I Monographie Rapport I 1 Remerciements Je tiens à remercier en premier lieu le commanditaire de cette étude, le Plan Bleu, qui a accepté de se lancer avec moi dans une étude 1,725 people follow this . Document Link. La politique des ressources en eau 15 3. etL’EAU EN TUNISIE établissement public, l’Agence Française de développement (AFd) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pau-vreté et favoriser le développement dans les pays du sud et dans l’outre-mer. 16; 7. 20 pages - 383,97 KB. Faculté des lettres de la Manouba, Tunisie, Université de Tunis, Faculté des sciences humaines et sociales, Tunisie, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540. Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Les nappes profondes sont exploitées à un taux de 82 %. 15Un potentiel irrégulier dans le temps. L’eau de ruissellement est estimée à 2,2 109 m 3 .Les apports des crues représentent pour les oueds Mais ces pluies saturent le sol et déterminent un écoulement important à l’origine d’inondations catastrophiques. ARNOULD, Paul (dir.) L’hydraulique traditionnelle restera sans doute un moyen important et peu coûteux de développement des ressources en eau surtout là où les grands ouvrages ne peuvent être utilisés. Melkeir Edir; 65. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. December 2016 Groundwater governance in the Arab World Mohamed Elloumi No.7 LA GOUVERNANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN TUNISIE 91; Amont Bougouss. ii ‐problematique de l’eau et objectif de securite alimentaire . Aussi la Tunisie devra-t-elle orienter son action vers la maîtrise de la demande en eau, en particulier dans le domaine agricole, et l’amélioration des techniques de mobilisation de l’eau, pour assurer la disponibilité d’une eau de qualité satisfaisante au niveau national, et par la suite, la sécurité économique, sociale et politique du pays. À titre d’exemple, ils ont enregistré au cours de l’année 1986-1987 un excédent de 60 % par rapport à la moyenne, alors qu’au cours de l’année 1987-1988 le déficit était de 69 %. Son potentiel hydrique est modeste. En effet, dans les stratégies actuelles dirigées par l’État et diffusées chez les populations locales, une multitude des techniques traditionnelles sont reprises et adoptées notamment par les services de la CES. 2. Bennasr, Verdeil - Gestion publique de l’eau potable et majel-s à Sfax Dossier 39 Par ailleurs, ce bon élève dans la fourniture de services 8Un bilan hydrique largement déficitaire. Plan d’action pour améliorer la gouvernance du secteur de l’eau en Tunisie iSbn 978-92-64-21376-0 42 2014 18 2 p La gouvernance des services de l’eau en Tunisie Surm O n TE r LES DÉ fi S DE L a par T i C ipa T i O n D u SECTE ur priv É Études de l’OCDE sur l’eau 9HSTCQE*cbdhga+ Les apports de cours d’eau sont marqués par une grande variabilité. En moyenne, la saison humide est de 6 à 7 mois dans l’extrême Nord-Ouest. Always Open. qui donne heu au sirocco (vent chaud) qui est plus fréquent en été qu’en d’autres saisons. Les comptes de l’eau en Tunisie SALAH Karim Institut National de la Statistique Atelier sur les Comptes et Statistiques de l’Eau pour les pays francophones d’Afrique du Nord 11 au 13 Septembre 2012, Rabat, Maroc Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie. 11Des contraintes aggravées par les changements climatiques. Parmi les techniques en vue, nous pouvons citer la recharge induite et l’alimentation artificielle des nappes, la réutilisation des eaux usées traitées avec contrôle de leur qualité (la production des eaux usées traitées atteindra en l’an 2006, 165 millions de m3. L’approximation de l’ETP est faite ici à partir de l’ETP Penman, l’ETP mesurée et par l’ETP/Institut national de la météorologie (INM) pour les stations peu fournies en mesures climatiques (Hénia, 1993).