les six autres lettres ou �ditions ont �t� abandonn�es par Uthman qui a interdit leur r�citation �. Si tu me suis régulièrement, tu sais à quel point la lecture du Coran me tient à cœur, c’est donc avec un immense plaisir que je laisse la parole à Oum Yahia qui nous livre d’excellents conseils pour prendre l’habitude de lire le Coran tous les … Chaque Sourate du Saint Coran, est composée d’Ayats. C’était donc une autorisation spécifique pour des raisons qui le sont tout autant. Les prédécesseurs, qu'Allah leur fasse miséricorde, accordaient un intérêt particulier au Coran pendant ce mois béni. Ces variantes s’appliquent seulement lorsque la lettre Alif – ا – est la dernière lettre du mot. La science des attributs de l’Essence de Dieu, 4. Ici le cas sujet devient dans une variante le complément d’agent : « Adam recueillit de son seigneur certains paroles » ou : « Certaines paroles de son Seigneur furent recueillies par Adam »[2]. Les sciences du Coran sont toutes les sciences qui servent le Coran et cherchent à en explorer les secrets et les mystères. Pour beaucoup , la lecture du Coran et l’arabe, c’est la même chose. Premièrement, la majorité des ulémas issus des spécialistes des lectures (du Coran) et des fondements des études sur leCoran soutiennent que les sept lectures du Coran sont reçues par des voies concordantes depuis le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). Programme de lecture du Coran pendant le mois de Ramadan (en 15 jours) Le mois de Ramadan est le mois du Quran. C’est toujours un homme, une femme qui va lire, comprendre et interpréter le Coran. En effet, notre Noble Prophète ('alayhi salat wa salam) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Lisez le Coran ! D’ailleurs, la majeure partie des savants est de cet avis, comme le soutient le traditionniste Ibn Hibbân[7]. Une étude globale du texte coranique réalisée par Ibn Al-Djazarî à ce propos démontre que les sept variantes de lecture fait référence aux sept tournures par lesquels certains versets peuvent être lus[]. Abonnez-vous ! Al-Bukhârî dans son Sahîh rapporte que ‘Umar a entendu Hishâm b. Hakîm lire sourate Le Décernement (Al-Furqân [24]) d’une manière quelque peu distincte de celle qu’il a apprise auprès du Prophète, PSL. Toi qui entends et sais tout ! Par exemple, le nom Mûssâ peut se lire aussi : « Mûssé », « La tradition prophétique à laquelle se réfèrent certains pour déterminer une autre catégorisation est faible comme le relève Ibn ’Abd Al-Barr. 'Âmir Dameshqî' (118 h.) Abdullah b. Kathîr Makki (120 h.) Âsim b. Abî al-Nujûd … As-Suyû, Cette position reste, néanmoins, très fragile, car elle ne tient pas compte des traditions prophétiques qui insistent sur le nombre sept. Le verset 00 de sourate Le Repentir illustre ce cas de figure avec la particule ‘‘min’’ qui peut être ajoutée soit retirée selon les lectures. Pour commencer, les ulémas se sont posé la question de savoir si le terme sept se réfère au chiffre ou bien cela désigne autre chose. Je r�citai. Ce qui fait de cette particularité un élément incontestable du Coran[3]. Az-Zarkashî, al-Burhân, t. I, p. 24. -L�imam Al-Tabry a expliqu� les raisons pour lesquelles Uthman Bin Affan a br�l� les six corans : Pourquoi Othman a-t-il br�l� les autres Corans ?�S�ils avaient �t� conserv�s, ils auraient �t� des textes de r�f�rence � la place de nos livres d�ex�g�se. L’absolu et le relatif, 2. Introduction. Étonné par cette différence, ‘Umar pressa Hishâm se rendre auprès du Prophète, PSL, pour vérifier sa lecture. Aujourd’hui, la lecture, ou les lectures du texte coranique, ne doit pas simplement être d’ordre intellectuel, mais plutôt s’inscrire dans le contexte de la société où la personne, qui est amenée à lire et interpréter le Coran, vit. Les sept lectures du Coran Le Coran a été révélé de 7 manières différentes: ... Nous avons encore aujourd'hui le Coran d’Othman et le coran de Qualown. Le-Coran.com est classé premier sur Google France pour l’apprentissage du Coran en ligne en français et souhaite maintenant développer ses ressources et ses fonctionnalités autour du Coran en arabe, et ainsi permettre au plus grand nombre de bénéficier d’un outil … Les ouvrages qui traitent la question des variations se divisent en trois catégories. Ils consacraient une grande partie de leur temps à la lecture du Coran et ils pouvaient même abandonner l’enseignement du savoir religieux pour s’y consacrer. Ce cas est illustré par : « Qui respectent les dépôts qu’on leur a confiés et leurs engagements »[4], le terme (dépôts لِأَماناتِهِمْ) se lit aussi au singulier. Ces variations enrichissent davantage la compréhension du croyant au sujet de la Parole divine. � Les anc�tres de la nation et les meilleurs imams comprennent le sens de l�expression � Le Coran est descendu en sept lettres � comme : il est venu avec sept accents diff�rents et on a recommand� de le r�citer en sept langues, en utilisant des mots diff�rents et en accord avec les significations [diverses]. Enfin, il y a les ouvrages qui traitent spécifiquement ce sujet. Ibn ‘’Abd Al-Barr a réfuté cet avis en affirmant que si cela faisait référence aux différents dialectes, les compagnons ne se seraient pas disputés à ce sujet, chacun aurait naturellement opté pour le dialecte de la tribu qui lui convient le mieux. Les sept lecteurs du Coran (al-Qira' al-Saba'a, القراء السبعة) du deuxième siècle de l'hégire qui avaient des divergences à propos de la lecture de certains termes coraniques, sont les personnes suivantes: Abdullah b. »(Hadith rapporté par At-Tirmidhi et An-Nassaï) Elle doit être employée à l'ouverture et à la fermeture de toutes invocation. Pour cette dernière catégorie nous pouvons citer deux ouvrages de référence : - Al-Ahruf as-sab‘a de Abû ‘Amrû Ad-Dânî. At-Tabarî rapporte dans son Tafsîr un propos prophétique dans lequel il y est dit que tant que le sens du verset n’est pas modifié, il est permis de changer un mot pour un autre[]. Ø  La troisième tournure consiste à modifier le genre et le nombre dans le verset. Ce récit nous ne renseigne pas sur le nombre exact de ces compagnons, mais confirme que cette particularité du Coran faisait consensus auprès de cette communauté. Selon le r�cit d�un groupe de compagnons, 21 compagnons, Othman d�clara � la tribune : � le proph�te, la paix soit sur lui, a dit : � le Coran est descendu en sept lettres. Au sujet des combattants dans voie de Dieu, dans une lecture nous lisons : «, La sixième tournure consiste à modifier les connecteurs logiques comme les conjonctions de coordination soit en les ajoutant soit en les retirant. 'Omar-ben-El-Khatt�b disait: "j'ai entendu H�cham ...r�citer la sourate d'El-Forq�n autrement qu'on ne la r�citait (d'ordinaire). voyage dans les sept terres et les sept cieux2, délivrance des sept obscurités et des sept lumières3 et Abri de Dieu ceux qui y sont admis, bénéficient de la Protection de Dieu et jouissent de sa Proximité4. Après les avoir auditionnés tous les deux, le Prophète, PSL, a validé les deux lectures en leur disant que Gabriel lui a enseigné le Coran de sept manières différentes[]. La recherche de la compréhension de chacun de ces aspects a conduit à l’émergen… Alwaqia : L'événement 67. Les serments. Adoukhan La fumée 56. Ainsi, ce nombre désigne sept sciences différentes abordées par le coran. Mais que s�est-il pass� ? Le verset 00 de sourate, La septième tournure consiste à modifier la prononciation d’un terme ou d’une lettre en fonction des dialectes des tribus arabes. Un autre avis tout aussi faible soutient que les sept variantes font référence à sept dialectes différents parmi les tribus arabes. Ainsi il est clair qu�il y avait sept corans diff�rents, tous autoris�s. At-, Les orientalistes se sont saisis de cette faille pour dire que le Coran était lu selon la guise de chacun, La question reste toujours posée pour connaître la signification de ces sept variantes de lecture. Elle est la Mère du Coran (Oum Al-Qour’an), les sept versets répétés et elle est divisée en deux moitiés entre Allah et Son serviteur. LES CIRCONSTANCES DE LA RÉVÉLATION (DERNIÈRE PARTIE). (rapporté par at-Tirmidhi et ad-Dirami d'après Anas.) Il est aussi par ses bienfaits, un remède pour toutes … Comme la recherche sur sa descendance et son écriture, sa collection et son agencement, ses lectures et ses similitudes, ses miracles et ses répliques, ses miracles et ses rhétoriques, ses méthodes et ses récits. Tous les compagnons présents ont témoigné l’avoir entendu autoriser ces sept variantes[2]. Al-Bukhârî dans son, Il y a même un consensus sur ce sujet chez les compagnons comme l’atteste un discours public de ‘Uthmân lors de son califat dans lequel il a évoqué ces variantes admises par le Prophète, PSL. Les diff�rences entre les corans des peuples de Al-Madina, Al-Kophah et Al-Basra (par Al-Kithany). Ce cas est illustré par : «, La quatrième tournure consiste à modifier un terme par autre dont le sens les sonorités sont sensiblement différents, comme le terme (talh, La cinquième tournure consiste à modifier la place du mot dans le verset soit en l’avançant soit en le retardant. Ø  La sixième tournure consiste à modifier les connecteurs logiques comme les conjonctions de coordination soit en les ajoutant soit en les retirant. Cette vidéo met en avant les 40 dou’as (invocations) du Coran qui commence par le mot « Rabbana » (Notre Seigneur), avec les versets en phonétique ainsi que la traduction. ) Al-Fatiha : Le Prologue 32. En effet, ce Coran a été révélé suivant sept aḥruf. Le saint Coran occupe un niveau suprême dans le cœur des musulmans. Les Sept Ahruf (diverses lectures du Coran / Qiraat) sont associés aux sciences linguistiques et à l'ingénierie linguistique et aux guides de pathologie linguistique révélés avec le Saint Coran: Savez-vous que le Coran confirme les … Les 6 règles extérieures et intérieures de la lecture du Coran. Outhmân Ibn ‘Affân rapporte que le Messager d'Allah a dit : "Le meilleur d'entre vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne aux autres." Chacun d�entre eux �tait acharn� � [garder] l��dition qu�il avait. Or l'Envoy� de Dieu me l'avait fait r�citer lui-m�me. Ils se sont alors intéressés à une interprétation thématique et symbolique. Il a même demandé à Gabriel d’augmenter les variantes de lecture jusqu’à ce qu’elles aient atteint le nombre sept[6]. C’est la signification exacte des sept variantes de lecture qui a provoqué de nombreux désaccords chez les commentateurs de cette tradition. [3] Al-Qâsimî, Mahâsin at-ta’wîl, t. I, p. 82. Cette ultime explication nous paraît la plus convaincante parmi toutes celles que nous avons évoquées. Les Ahadiths rapportés … L’ambigüité de la concordance entre les sept variantes de lecture et les sept grands lecteurs a conduit quelques ulémas à confondre les deux catégories[4]. Découvrez sur Assabile la quintessence de l'Islam à travers les multiples récitations du Saint Coran proposées au fil des pages, les leçons et chants religieux ainsi que de multiples articles de tous bords.